Conseils,

Pénurie de matière première : Que se passe-t-il dans la filière du bois ?

Depuis la reprise post-covid, que ce soit la radio, la télévision, la presse écrite ou sur internet tous les supports d’informations relatent la pénurie de bois en France mais aussi d’une manière plus générale dans le monde. Quelles en sont les raisons et quels sont les impacts de cette pénurie sur la filière équine ? Nous allons tenter de vous éclairer au mieux.

  1. Les principales raisons :

  • En raison du confinement nombre de scieries ont dû arrêter ou réduire leur activité pendant un temps, cela a forcément impacté l’approvisionnement des distributeurs de produits en bois ou à base de bois.
  • La demande en bois elle s’est accrue. Les particuliers ont beaucoup plus bricolé étant donné qu’ils étaient à la maison et que la perspective de partir en vacances était très réduite. Les entreprises ont profité de ce confinement pour réaliser des travaux divers de réfection, agrandissement, transformation, création. Les États-Unis font actuellement face à une pénurie de logements, ils ont donc besoin de construire de grandes quantités d’habitations. Quel est le rapport avec le bois ? C’est tout simplement que leur mode de construction utilise beaucoup de bois ce qui contribue à l’accroissement de la demande
  • Les entreprises du bâtiment et le monde de la construction en général ont commencé à anticiper une règlementation sur l’environnement qui va entrer en vigueur en 2022. Cette règlementation vise à favoriser et rendre obligatoire l’utilisation du bois dans la construction et a donc pour effet d’augmenter encore la demande.
  • Les transports et tout particulièrement les transports maritimes rencontrent des difficultés. Les Transporteurs et producteurs de containers ont réduit de 30% leur flotte et la production de containers durant ces périodes de confinement. Aujourd’hui avec l’essor de l’E-commerce la forte reprise économique de l’Asie et des Etats Unis dans un premier temps puis celle de l’Europe et d’autres pays à présent, le besoin en transport est considérable et ne peut être comblé pour le moment.
  • Les lieux d’approvisionnement habituels sont remaniés. En effet pour face à la décision des Etats Unis de mettre un terme à ses échanges commerciaux avec le Canada, les entreprises américaines se fournissent en bois en Europe. La filière Européenne déjà fragilisée par l’arrêt des scieries arrive à approvisionner les Etats Unis (ils ont été les premiers à l’avoir sollicitée) mais elle ne peut fournir la quantité de bois pour tout le monde. L’Europe s’approvisionne donc au Canada… Cela augmente encore le besoin en containers et transports.

  1. Les impacts pour la filière équine

  • Les tarifs : La demande en matières premières est supérieure à l’offre la conséquence est inévitablement une envolée des prix. Le bois est de plus en plus prisé car il répond à une tendance sociétale environnementale. Préserver notre environnement devient un réflexe et une préférence d’achat pour des produits bois ou à base de bois se fait clairement sentir. Cet engouement contribue activement à la hausse tarifaire du bois puisque ce dernier devient la matière première fétiche.
  • Les délais : Qui dit reprise économique générale dit une consommation boostée pour les particuliers comme pour les professionnels. Nous avons vu l’impact sur les tarifs mais ce n’est pas le seul, les délais de livraisons s’allongent forcément puisque les transports n’arrivent pas pour le moment à faire face à la demande. Il devient nécessaire d’anticiper souvent de plusieurs mois ses besoins pour bénéficier d’un approvisionnement à une date souhaité. Les fournisseurs garantissent de moins en moins souvent les délais car ils subissent eux aussi des retards. C’est l’effet boule de neige.

 

Cependant même si pénurie de bois actuelle ne va pas s’améliorer en quelques semaine, il est toujours rassurant de savoir que la production mondiale de bois à atteint son plus haut niveau depuis 13 ans. Les forêts de feuillus ne sont, en général, pas utilisées autant qu’elles pourraient l’être ce qui nous donne une opportunité de ressource supplémentaire afin de remédier à cette pénurie. La production de containers est relancée, la consommation et donc la demande devrait se stabiliser. Les industriels et la filière bois sont en pleine évolution technique et technologique pour s’adapter à cette évolution des besoins.

 

 

0

writer

The author didnt add any Information to his profile yet