Ecurie traditionnelle,

Les nombreux bienfaits du solarium

Le solarium est souvent perçu comme un équipement un peu accessoire et dont on peut se dispenser. Les puristes diront que ce n’est pas naturel… au même titre que de mettre un cavalier sur un cheval. Faisons le point sur cet équipement souvent mal connu afin d’en expliquer le fonctionnement et d’en déduire les principaux bienfaits

Fonctionnement du solarium

Un solarium chevaux est un équipement qui supporte des lampes emmenant une lumière infrarouge. Cette longueur d’onde est notamment génératrice de chaleur mais pas seulement. Construit de façon à être suffisamment isolant, le solarium conserve la chaleur produite contre le dos du cheval. Il est également équipé de petits ventilateurs destinés à homogénéiser la chaleur entre le cheval et la coque de l’appareil. Pour prévenir tout risque de brûlure u d’accident, le design de la coque est réalisé en rondeurs et les lampes ne dépassent pas de la coque, elles y sont intégrées pour être sécurisées. Positionné idéalement à environ 50 cm au-dessus du cheval, le solarium permet d’une part de sécher le cheval mouillé mais aussi de préparer un cheval à l’effort et de participer à sa récupération ou à sa remise en forme

Séchage

Par temps froid ou humide, on évite de laisser les chevaux mouillés afin de prévenir les risques de pathologies liées au coup de froid. Tout cheval ayant transpiré peut donc sécher avec tout le confort nécessaire grâce au solarium. Cela évite la pratique controversée qui consiste à passer de l’alcool à bruler sur un chiffon pour accélérer le séchage. C’est d’une part dangereux et d’autre part inapproprié car l’épiderme n’étant pas imperméable à cette substance, l’alcool utilisé est en partie absorbé par l’organisme. Autre réjouissance hivernale : par temps humide, les chevaux se salissent rapidement et le passage à la douche puis au solarium fait gagner du temps et du confort au cheval comme au cavalier.

Préparation à l’effort

Par temps froid, qui plus est lorsque le cheval sort du boxe après un long moment d’immobilité, sa musculature dorsale n’est pas du tout en condition pour supporter la contrainte de la selle et encore moins celle du poids du cavalier. Il est donc important de réaliser un échauffement musculaire approprié. Par l’effet combinée de la chaleur et du rayonnement infrarouge, le solarium sollicite le système sanguin en profondeur au niveau des zones exposées. Cela maximise la mise en température et le drainage sanguin des groupes musculaires dorsaux sollicités au travail. Le solarium permet donc de préparer efficacement et avec un maximum de confort le dos du cheval au travail. Cela fait gagner beaucoup de temps dans les écuries professionnelles et apporte un maximum de confort et de bien-être au cheval qui semblent bien apprécier ce type de séance.

Récupération

A la suite du travail, l’organisme du cheval comme celui de tout sportif a généré une certaine quantité d’acide lactique. De plus, malgré les nettes améliorations des elles et des sangles, le poids du cavalier associé au harnachement génèrent nécessairement des contraintes en compression au niveau du dos et de la cage thoracique du cheval athlète. Procéder à une séance de solarium permet de rétablir de façon optimisée la circulation sanguine en profondeur au niveau du dos. Ainsi, même les petits capillaires qui ont pu être compressés pendant le travail retrouvent un fonctionnement intense. De cette façon, les lactates sont rapidement métabolisés. Les courbatures résultant des travaux de puissance de musculation et d’assouplissements des muscles seront moins importantes et plus vite dissipées. L’entrainement est ainsi accéléré et le cheval appréhende le travail de façon beaucoup plus positive. C’est bon pour le moral et la motivation.

Remise en forme / rééducation

On sait aujourd’hui qui les pathologies dorsales sont légion. Elles sont une importante source de contreperformance voire de rétivité ou de réforme de nombreux chevaux. L’effet des infrarouges est aussi bénéfique pour des organes ayant été sollicités par le travail que par des traumatismes. Ainsi, la convalescence des chevaux est rendue plus confortable et la guérison des traumatismes dorsaux est améliorée et accélérée par l’utilisation du solarium. En améliorant l’irrigation sanguine, le solarium accélère aussi le fonctionnement du système immunitaire et optimise chez le cheval le recouvrement de ses facultés physiques.

 

Plus qu’un simple outil de bien-être ou de confort, le solarium s’est aujourd’hui imposé dans les écuries professionnelles comme un élément qui contribue activement à l’amélioration de l’entrainement et à l’optimisation de la performance. En effet, en réduisant les douleurs et inconforts du cheval, il contribue à améliorer sa motivation et sa perception du travail. Utilisé aussi bien pour le séchage, pour la préparation à l’effort que pour la récupération, on choisira un modèle sécuritaire et efficace avec des lampes de qualité caractérisées par une importante durée de vie.

0aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire