Parcs & paddocks,

Mise au pré de chevaux

Qu’il s’agisse d’une vie au pré quotidienne ou d’un simple séjour après plusieurs mois de box, plusieurs précautions s’imposent lors de la mise au pré de chevaux :

PÉRIODE DE TRANSITION LORS DE LA MISE AU PRE

Certains chevaux risquent de se «gaver» d’herbe. Cela peut provoquer des diarrhées ou des fourbures. Nous conseillons de le mettre au pré de façon progressive (une heure, 2 heures puis une demi-journée…) pour permettre l’adaptation de la flore microbienne, dans le tube digestif. D’autres vont trouver difficile la chaleur ou l’abondance d’insectes.

SÉCURITÉ AU PRÉ

Nous vous conseillons de déferrer les postérieurs des chevaux mis au pré en groupe vis -à-vis des problèmes dominance et de hiérarchie. La vigilance s’impose aussi lors de l’introduction d’un nouveau cheval dans le groupe.

CHALEURS

En cas de grosses chaleurs, il faut surveiller les jeunes et les vieux chevaux, fragiles à ce genre de situation. Les risques sont :

  • Coups de chaleur (sorte d’insolation avec augmentation de la température corporelle)
  • Déshydratations

ALIMENTATION

L’herbe ne suffit pas toujours. Il faut prévoir des compléments (concentrés, minéraux) pour couvrir les besoins énergétiques surtout pour les juments gestantes. Quand l’herbe commence à se faire rare du foin doit être ajouté pour compléter l’alimentation.

Attention : les chevaux lorsqu’ils ont faim peuvent s’attaquer à des plantes toxiques.

Dans tous les cas, le passage quotidien pour s’assurer que tout se passe bien et qu’il y ait suffisamment d’eau est primordial.

POUR ALLER PLUS LOIN SUR LA MISE AU PRÉ DE CHEVAUX :

> Comment entretenir bien entretenir des pâtures?

En lien

01 commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

1 Commentaire

Evelyne LAVAGNA

Il existe un nouveau traitement de désensibilisation pour lutter contre la DERE (sans cortisone).

Quelqu’un l’a-t-il testé ? Quels sont les résultats ? Au bout de combien de temps ?

Répondre

Laisser un Commentaire