Carrière & manège,

Comment entretenir le sol de carrière ou de manège ?

entretien sol de carrière (1)

Proposer à sa clientèle des sols de de qualité, c’est aussi maitriser l’entretien des sols de carrière et du manège. Les sols équestres sont devenus un argument majeur de fidélisation de la clientèle. Si on peut s’appuyer sur le nom d’un fabricant reconnu, à l’usage, c’est l’entretien qui va faire la différence. Définir les objectifs et les moyens d’un entretien efficace et raisonné revêt toute son importance.

Objectifs d’entretien du sol de carrière :

Le premier objectif dans l’entretien du sol équestre est de proposer un sol optimal pour apporter : confort et sécurité aux chevaux. En effet, les études menées ces dernières années par les équipes vétérinaires françaises à la pointe sur  le sujet montrent l’impact des sols sur la santé de l’appareil locomoteur du cheval (en savoir  sur : http://www.vet-alfort.fr/automne_modules_files/pmedia/public/r1278_9_article_cmce2012_ncd.pdf)

La corrélation qui existe entre les caractéristiques du sol et l’apparition de certaines pathologies est clairement établie.

Deux points sont à retenir :

  • Le premier c’est que ce sont les sols aux caractéristiques extrêmes qui provoquent l’apparition de lésions : les sols très durs et les sols très profonds.
  • L’autre point entre ces deux extrêmes, c’est l’homogénéité. Le cheval doit pouvoir appréhender le sol sans être surpris par une zone de texture ou de profondeur différente. L’entretien du sol doit donc être mené pour apporter cette homogénéité .

Le second objectif de l’entretien est d’optimiser la durée de vie du sol. Un sol de qualité représente un investissement significatif qu’il faut raisonner dans le temps. On estime que le poste sol équestre représente 1/3 des investissements dans la création d’une structure équestre. Sans entretien, un sol en sable se dégrade assez vite. Bien entretenu, la durée de vie d’un sol équestre est de  plus de 20 ans.

L’arrosage du sable de carrière ou de manège

Facteur très souvent négligé, l’arrosage est pourtant clé dans la qualité des sols en sable. La tension superficielle de l’eau sur les grains de sable servant de « colle » dans le sol, on comprend vite l’importance d’une humidité homogène sur l’aire d’évolution. Un système d’irrigation programmable demeure la meilleure façon de gagner du temps et de ne pas laisser se dessécher le sol en période estivale (voir notre article sur la sub-irrigation ci-dessous)

Arrosage carrière & manège : aérien ou sub irrigation

Quel outil d’entretien choisir : Hersage et ou lissage ?

Par entretien, on entend souvent passage de la herse ou de la barre. Mais quel outil choisir ? Cela dépend essentiellement du type de sable utilisé et de son comportement. Pour tous les sols présentant une propension au compactage, on utilise une herse pour retrouver de la souplesse.

Pour retrouver un amortissement de surface confortable « top dressing », on utilise la herse en réglant une profondeur de travail d’environ 2 cm. On pourra ajuster en fonction de la discipline et du niveau de souplesse souhaitée.

Pour les microsables purs (technique des sols fermés), on utilise une barre pour niveler et re compacter le sol. Pour les sables fibrés, l’objectif est toujours de remélanger le sable et la fibre. On utilise alors une barre couplée à un outil à dent qui viendra gratter la surface et remélanger les fibres.

entretien sol de carrière (2)

L’ennemi de tout sol équestre : la matière organique

Les microsables les plus qualitatifs présentent des pourcentages de silice très importants, ce qui leur confère une grande résistance à l’usure. Le sable ne se dégrade donc pas mécaniquement. Ce qui le condamne à terme c’est la « pollution » par la matière organique qui va venir interférer entre les grains de sable et modifier les propriétés mécaniques du revêtement.

Il est donc impératif de ramasser avec la plus grande rigueur possible tous les crottins et feuilles qui pourraient venir apporter cette matière organique.

Un point souvent négligé est la qualité de l’eau d’arrosage. Une eau non filtrée va également risquer d’apporter de la matière organique mais de façon plus insidieuse parce qu’on ne s’en rend pas compte mais le résultat est aussi néfaste.

Quels indicateurs en pratique pour déterminer la qualité de l’entretien du sol de carrière?

entretien sol de carrière (3)a

Le premier indicateur d’une altération du sol est son changement de couleur. Un sable blanc ne devient marron que par l’apport de matière organique. Cela peut prendre quelques mois ou plusieurs années en fonction de la rigueur apportée à l’entretien.

Lé déformation de la surface est un indicateur qu’il est temps de passer la barre ou la herse. Le marquage rapide de la piste, des abords des obstacles et de la surface de façon générale peut aussi témoigner d’un déficit en eau qui rend le matériau plus mobile. L’ajout de copeaux de géotextile ou mélange copeaux géotextile et  fibre pourrait alors améliorer la capacité de rétention d’eau ou la texture du sol.

Enfin, dans l’entretien, on procèdera régulièrement à des contrôles de l’épaisseur du sable de la couche de travail.

12 c m sont recommandés pour apporter suffisamment d’amorti en CSO et dressage  tout en gardant une marge de sécurité avant que le pied du cheval ne vienne traverser la couche de travail et toucher le fond de forme plus dur.

Les paramètres constructifs et d’entretien sont bien sur importants dans l’obtention de la qualité d’un sol équestre mais le facteur le plus important sur le long terme, c’est l’humain. En effet, derrière chaque bon terrain se cache souvent en toute discrétion une personne qui a pris le temps de s’intéresser et de comprendre comment fonctionne et réagit son terrain en fonction des sollicitations. Et c’est le plus souvent cela qui fait la différence.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE SOL ÉQUESTRE OU LE SOL DE CARRIÈRE:

> Voir la gamme Sol équestre de Horse Stop

0aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire