Conseils,

Comment bien fixer un pare-bottes

Le pare-bottes est un élément primordial de sécurité dans les manèges. Le cheval connait naturellement la largeur de son abdomen et en tient compte pour évaluer la distance à laquelle il dit passer par rapport à un obstacle qui peut être le mur du manège. Les jambes du cavalier constituent une surépaisseur par rapport à la « largeur de base » du cheval. Comme ce dernier n’en tient naturellement pas compte, les jambes du cavalier sont particulièrement exposées aux écrasements contre les murs des manèges et c’est pour cette raison qu’on les équipe de pare-bottes. Après avoir fait un point sur le fonctionnement du système, nous aborderons plus largement la question de la sécurité sur la périphérie des manèges. Nous entrerons ensuite dans les détails et conseils de fixation du pare-bottes en fonction de la structure du bâtiment à équiper.

fixer-par-bottes Comment bien fixer un pare-bottes

Horse Stop

L’utilité du pare-bottes

 

Le pare-bottes n’a pas pour fonction de pousser la botte du cavalier, mais bien de repousser la jambe du cheval lorsque celui-ci vient marcher trop près du mur. Il doit être conçu et positionné de manière à ce que si le cheval vient au contact, la botte du cavalier reste encore à distance du mur. La hauteur de positionnement du pare-bottes est donc l’élément important pour que sa fonction de sécurité demeure assurée.

Hauteur de fixation

fixer-par-bottes Comment bien fixer un pare-bottes

La mesure pertinente est la hauteur au niveau de la parte la plus large du pare-bottes. Celle-ci devra être d’environ 20 cm pour un manège poneys, et de 40 cm pour un manège chevaux. Attention aux utilisations mixtes poneys / chevaux. Dans ce cas, on préfèrera un positionnement plutôt bas afin que les plus petits cavaliers ne se fassent pas raboter les mollets.

Types de pare-bottes

Deux types de pare-bottes existent :

  • Le pare-bottes droit qui démarre du sol pour rejoindre le mur avec un angle compris entre 12 et 15°. Il a l’avantage de limiter la surface de sol équestre puisque seul le sol « utile » est effectivement mis en œuvre. S’il est parfaitement adapté pour assurer la sécurité des cavaliers, il permet également de ne plus se soucier de la taille de ces derniers puisque c’est l’angle formé entre le pare-bottes et l’horizontale qui garantit la même sécurité pour tous.

Le pare-bottes droit présente 2 inconvénients. D’abord, il est en contact avec le sol donc potentiellement plus soumis à la contrainte d’humidité et donc à un vieillissement plus rapide. Le second est qu’il est parfois mal abordé par les jeunes chevaux qui ont tendance à se coller fortement à la piste et parfois, pris par l’émotion, peuvent avoir tendance à tender de marcher dessus. C’est donc un modèle que l’on recommande moins dans les manèges exclusivement destinés au débourrage.

  • Le pare-bottes suspendu a l’avantage d’être plus isolé de l’humidité et d’apporter une touche esthétique. Il peut être droit ou galbé pour une esthétique plus luxueuse et un profil moins agressif pour les jambes de chevaux qui viendraient au contact. Les modèles synthétiques apportent d’une part un surplus de souplesse et donc de sécurité en cas de chute. Ils sont de plus faciles à nettoyer et ne craignent pas les arrosages ou l’humidité.

Le sol sous le pare-bottes

Le sol du manège devra nécessairement être arrêté par une planche de retenue ou une longrine béton. On gardera à l’esprit que toute la surface de sol sous le pare-bottes est un investissement inutile. L’aménagement de cette bordure est donc indispensable tant en matière d’économie que de facilité et d’efficacité au niveau de l’entretien. En pratique, lors de la programmation du planning de travaux, on prendra bien en compte que le pare-botte se pose après le sol équestre de façon à ne pas gêner le compactage de la plateforme et la mise en œuvre du sable de couche de travail.

Les autres points clés de la sécurité en périphérie du manège

L’approche de la sécurité dans le manège se fait d’une part par la question du pare-bottes pour prévenir tout écrasement de la jambe du cavalier monté, d’autre part en aménageant un sol souple en cas de chute et enfin en prévenant la présence de profils dangereux en cas de chute en périphérie de l’air d’évolution. C’est ainsi qu’au-dessus du pare-bottes, la commission de sécurité peut être amenée à demander l’aménagement d’un voligeage sur une hauteur plus ou moins importante en fonction du contexte. Les recommandations IFCE précisent un voligeage jusqu’à 3m pour les chevaux et jusqu’à 2m50 pour les poneys. L’autre alternative consistera à protéger les poteaux de structure autour du manège avec un dispositif d’amortissement.

L’arrosage ne devra présenter aucune partie saillante en cas de chute d’un cavalier. C’est pour cette raison que dans l’immense majorité des cas, l’arrosage intégré est effectué par des arroseurs escamotables qui s’intègrent dans le pare-bottes ou par un système de subirrigation.

Les portes

fixer-par-bottes Comment bien fixer un pare-bottes

Horse Stop

Les portes du manège comme de toutes les aires d’évolution sont les endroits statistiquement les plus accidentogènes. Les chevaux ont tendance à y paddoquer ou à être surpris par la vision d’un élément inattendu. C’est pour cela que leur fonctionnement doit être simple et fiable afin que personne ne renonce à les fermer et que leur profil et leur environnement assurent une parfaite sécurité.

La fixation du pare-bottes

La fixation du pare-bottes peut se faire sur tous les supports : maçonnerie, structure bois ou structure acier. Sur un support maçonné avec un matériau plein, la fixation est simple avec le développement de l’utilisation des vis béton qui permet une fixation directe, efficace et rapide. Sur matériau creux comme des moellons creux, on procèdera classiquement avec des vis bois et des chevilles nylon.

À partir du moment où des poteaux de structure viennent en avant du bardage bu bâtiment du manège, une structure supplémentaire doit être installée pour recevoir le pare-botte. Cette structure devra être installée sur une longrine béton et sera composée de deux tasseaux aux hauteurs correspondant aux fixations hautes et basses du pare-botte. Les pare-bottes sont généralement constitués de sections d’entraxe 60 cm, on va donc venir fixer des poteaux intermédiaires sur la longrine béton puis les tasseaux horizontalement d’un poteau à l’autre en passant par les poteaux de structure du bâtiment pour créer les deux horizontales de tasseaux de fixation. Il ne reste plus qu’à visser les sections de pare-bottes sur cette structure.

Ce type de structure sera également créé pour la fixation d’un pare-bottes sur une structure maçonnée dont les axes et les aplombs sont irréguliers ou ne correspondraient pas à l’emplacement souhaité pour le pare-bottes. Elle permet alors de corriger les aplombs pour poser le pare-bottes sur une structure parfaitement régulière.

Pour les manèges comprenant une coursive derrière le pare-bottes, une structure du support servira à la fois à la pose du pare-bottes et la cloison pour le corridor de circulation. Cette zone est généralement pourvue de trappes pour utiliser la place sous le pare-bottes pour ranger du matériel d’obstacle ou du matériel pédagogique utilisé dans le manège.

 

 

Le pare-bottes est un élément important dans un manège, car il est extrêmement visible et donne tout de suite une image qualitative à la structure. Il demeure cependant un des éléments fondamentaux pour garantir la sécurité des chevaux et des cavaliers dans le manège. À ce titre, il réclame une installation robuste qui doit être réalisée avec sérieux et dans les règles de l’art bien que ne demandant pas de technicité particulière. Elle permettra ainsi aux cavaliers d’évoluer en toute sécurité dans un environnement agréable.

 

En lien

0aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide Pratique

Tout ce qu’il faut savoir pour créer
ou améliorer son sol équestre