Carrière & manège,

Comment choisir son sable de carrière ou de manège ?

Le sable de carrière est le matériau de base des sols équestres. Cependant, nous avons tous vu ou entendu parler de professionnels insatisfaits de leur investissement ou pire de carrières impraticables. Voici les questions à se poser pour éviter les mauvaises surprises d’un investissement raté. Décaisser son terrain pour y installer le sable du coin, ça fonctionne une fois sur 100, et comme aucune norme ne décrit la construction d’un sol de manège ou de carrière, voila comment commencer à faire la différence entre deux grains de sable.

Un sol en sable : Pour quelle utilisation ?

Les premières questions à se poser sont en effet :

  • Quelles disciplines sont pratiquées ?
  • S’agit-il d’entrainement ou de compétition ? (sol confortable ou sol performant ?)
  • Quelle est la fréquentation ? (4 h cheval /jour pour une écurie privée ou 100 h cheval / jour pour un centre équestre)

Quel sable de carrière pour quelle texture de sol ?

La texture du sol du manège ou de la carrière résulte essentiellement des caractéristiques du sable et éventuellement de ses amendements.

La forme des grains d’un sol de carrière ou de manège

Un sable roulé (sable de rivière), apportera de la souplesse voire sera trop fouillant surtout s’il est lavé. Cette opération retire les éléments les plus fins qui servent de « ciment » au matériau.

A contrario, un sable concassé aura tendance à se bloquer et à devenir dur. Dans les années 70 – 80, des essais de mélange de ces deux types de sable avaient donné des résultats encourageants.

La granulométrie d’un sable de carrière

En dessous d’une certaine taille de grains, les sables humides présentent des propriétés de thixotropie. C’est-à-dire que leur viscosité évolue en fonction de la contrainte qui leur est appliquée. C’est typiquement les propriétés physiques des sables mouvants dans lesquels plus on se débat, plus on s’enfonce. Ces propriétés s’expriment de façon intéressante pour les sols équestres pour des grains dont la taille est inférieure à 400 µm.

En pratique, les sols équestres de qualité satisfaisante sont tous composés de sables de granulométrie inférieure à 0/1.

A savoir : La granulométrie d’un matériau s’exprime en donnant en millimètres la taille du plus petit élément / la taille du plus gros. Un 20/80 est composé d’éléments compris entre 20 et 80 mm ; un 0/1 est un sable qui comprend des éléments très fins (o) jusqu’à 1 mm. La répartition des éléments entre ces deux bornes se lit sur la courbe granulométrique fournie avec la fiche technique du matériau.

Perméabilité d’un sable de carrière ou manège

C’est la vitesse de circulation de l’eau dans le matériau. Elle dépend de sa composition (des creux qu’il offre à la circulation de l’eau) et de con compactage qui la fait diminuer.

La plupart des sables sont perméables. Les microsables (sables extrêmement fins) ont une perméabilité très faible une fois compactés et mouillés, cela permet d’évacuer l’excèdent d’eau par la pente. Pour les autres, il faut évacuer l’eau par un drainage.

Le sable doit s’intégrer dans une structure cohérente

sable-de-mnège-équestre-e1466671922113 Comment choisir son sable de carrière ou de manège ?

On comprend bien que la cohérence entre la perméabilité du sable et la technique d’évacuation de l’eau (drainage ou pente) doit être respectée. Sinon, on fait un installe un drainage inutile ou alors on fabrique une carrière piscine inutilisable dès qu’il pleut.

Gestion des interfaces

sable-de-mnège-équestre-e1466671922113 Comment choisir son sable de carrière ou de manège ?

 

Une fois le profil cohérent défini, il reste à gérer les interfaces entres les différentes couches, en effet on redoute toujours le mélange des couches qui provoque la remontée des cailloux dans le sable de la carrière.

On n’utilise jamais de géotextile sous la couche de travail pour la séparer de la fondation. Cela finit toujours par un pied de cheval qui accroche ce géotextile et la carrière est bonne à refaire.

On gère cette interface soit avec des dalles e stabilisation, soit avec une couche d’aveuglement composée d’un matériau de granulométrie intermédiaire entre celles des deux couches à séparer. Cette méthode est à réserver à des entreprises et maîtres d’œuvre spécialisés.

Caractéristiques d’un sable de carrière équestre

Outre la granulométrie et la forme des grains décrits ci-dessus, la nature pétrographique du sable est importante pour sa durée de vie. On recherche des sables dont le pourcentage de silice est important (supérieur à 95%). En effet, la dureté de ce matériau garantit le maintien des caractéristiques du sol dans le temps. Des matériaux plus friables (calcaires) vont s’user avec le passage des chevaux et leur texture va évoluer (tendance au compactage, altération du drainage et apparition de poussière).

 

Le choix d’un sable de carrière ou de manège est en fait assez compliqué et il est indispensable de trouver un conseil compétent pour éviter d’être déçu de son investissement. Beaucoup de sables peuvent être améliorés par des amendements en géotextile, en fibre, rétenteurs d’eau ou granulats de caoutchouc. Nous verrons bientôt comment choisir un amendement qui correspond à la caractéristique que l’on souhaite améliorer dans un sol.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE SABLE DE CARRIÈRE:

>Article “Comment entretenir son sol équestre et optimiser sa carrière?

>Découvrir la gamme Sol équestre de Horse Stop

Conseils “Conception des surfaces d’évolution extérieures” par les Haras Nationaux

En lien

5aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire