Conseils,

Box extérieur ou barn ?

Le logement individuel des chevaux le plus répandu est le box individuel. Mais comme un box individuel ne de promène jamais seul, se pose la question de la façon dont on agence un ensemble de boxes. Deux écoles s’affrontent : le barn et le box extérieur. Quelle solution choisir ? Les principaux critères de choix sont relatifs au bien être des chevaux, au confort de travail ainsi qu’au confort des cavaliers.

box-barn-chevaux-2 Box extérieur ou barn ?

Définitions :

Le box extérieur est une structure à part entière. Les boxes sont latéralement accolés les uns aux autres, ils peuvent être équipés d’un auvent plus ou moins large.

Le Barn (grange en anglais) est devenu dans le jargon équestre un bâtiment composé d’un couloir central desservant deux rangées de boxes de part et d’autre de ce dernier.

Bien être des chevaux hébergés en box extérieur ou en Barn.

Ventilation

La majorité des publications tendent à montrer que le principal écueil en termes de bien être est la difficulté de ventilation dans un barn alors que la ventilation dans les boxes extérieurs est moins problématique. Lorsque l’on sait que les pathologies respiratoires sont une d causes majeurs de baisse de performance, de mise à la retraite et combien un cheval emphysémateux coute et demande comme surveillance, il est primordial de veiller à la qualité de la ventilation des écuries. Il n’est pas question de condamner la barn mais bien d’attirer l’attention sur la qualité de la ventilation de ce dernier.

Contact sociaux des chevaux

Bien qu’un cheval hébergé dans un barn puisse voir ses congénères en face en plus de ceux situés de chaque côté, on ne peut pas considérer cela comme un bien-être supplémentaire et c’est plus les possibilités de contacts sociaux entre chevaux voisins ainsi que le temps passé au paddock au contact de congénères qui contribuent au bien-être social des chevaux.

Possibilités de sortie

Que les chevaux soient hébergés en box extérieur ou barn, la présence d’une porte d’accès au paddock ou à défaut à un paddock terrasse est un point très positif. L’idéal pour le bien être du cheval hébergé individuellement reste de pouvoir avoir accès à un grand paddock en herbe avec une zone stabilisée ainsi et de rentrer au box à volonté pour s’abriter des insectes, du soleil et des intempéries.

Confort de travail et des cavaliers

Si l’écurie en box extérieurs est très agréable par beau temps, il faut reconnaitre que nous, humains, sommes plus sensibles au froid et au vent que nos chevaux. A e titre, une écurie en Barn est toujours plus confortable car elle permet de gérer la vitesse de l’air ainsi que l’hygrométrie notamment devant les boxes où l’on stocke toujours le matériel. Pour une écurie professionnelle avec une activité soutenue, l’aménagement d’un large auvent devant les boxes extérieurs est indispensable.

Un des points important en termes de productivité et de pénibilité du travail dans les écuries est le curage mécanisé. Il est devenu incontournable aujourd’hui dans les constructions neuves. S’il est plus pratique en barn d’utiliser des cloisons coulissantes, cela nécessite une organisation de la sortie des chevaux soit en paddock attenant, soit de disposer de paddocks à proximité du barn pour ne pas perdre de temps en allers retours improductifs.

Pour une écurie en boxes extérieurs, c’est plus souvent la façade ouvrante qui est retenue pour mécaniser le curage. Cela donne plus de flexibilité si tous les boxes ne peuvent être curés simultanément. Cela est également la solution lorsque la structure ne dispose que de peu de paddocks à proximité des boxes

Les contraintes liées au foncier

Enfin, et c’est souvent un point déterminant, les boxes extérieurs permettent d’installer des écuries sur des endroits plus exigus que le barn qui demande plus d’espace. C’est pourquoi il est parfois plus judicieux d’opter pour une structure plus fonctionnelle avec des boxes extérieurs mieux ventilés ou les chevaux seront mieux et profiteront de paddocks proches en faisant une petite croix sur le confort de travail qu’apporte le barn. A contrario, quand l’espace est suffisamment disponible, le barn avec curage mécanique et paddocks attenants sera plus confortable et plus efficient en matière de temps de travail. On veillera avec attention sur la qualité de sa ventilation.

 

Comme tout hébergement individuel pour les chevaux l’écurie extérieure ou le barn doivent être utilisés pour des périodes de repos ou d’abri courtes afin de ménager le moral des chevaux. Les deux aménagements ont leur place en fonction du foncier, de l’activité et de l’organisation de chaque écurie. Un aménagement raisonné et adapté au site doit permettre de travailler dans de bonnes conditions de confort et le plus efficacement possible tout en ménagent la santé des chevaux et leur bien-être.

En lien

0aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide Pratique

Tout ce qu’il faut savoir pour créer
ou améliorer son sol équestre