Carrière & manège,

Améliorez la sécurité de vos installations

securite-cavalier-pare-bottes Améliorez la sécurité de vos installations

Bien qu’il y ait peu de normes hippiques spécifiques, il est important d’améliorer la sécurité de vos installations afin d’éviter tout problème. Un simple manque de vigilance peut entraîner des coûts plus importants que la mise en place de préventions.
Certains éléments sont donc à prendre en compte pour la sécurité des cavaliers (manège, carrière), des visiteurs et du voisinage (clôture, circulation, stockage du foin et sécurité incendie) ainsi que des chevaux et du personnel (box, éclairage).

LA SÉCURITÉ DES CAVALIERS

Le manège

Nous vous conseillons d’équiper le manège d’un pare-bottes afin d’éloigner le cavalier du mur, de protéger son pied et son genou de la paroi. En général, les pare-bottes mesurent entre 1,35 et 1,60 m de haut (par rapport au sol fini) et une inclinaison d’environ 15° par rapport à la verticale. Le fait de ne pas poser le pare-bottes à même le sol permet de le protéger de l’humidité du sol. Cela facilite également le passage d’un outil pour l’entretien de la piste. Cependant, il n’est pas toujours adapté pour les reprises de petits poneys. Une autre solution consiste à en protéger le pied avec une planche de rive horizontale en conservant le pare-bottes jusqu’au sol.
Le manège étant normalement équipé d’un système d’arrosage, le matériau constituant le pare-bottes doit résister à l’eau.
Le pare-bottes ne doit pas comporter d’angle vif, ni en partie basse, ni en partie haute. C’est pour cela que nous avons conçu un modèle résistant à l’humidité, sans angle, sans arrête vive, absorbant les chocs, sans entretien et permettant le passage d’un outil d’entretien.

Le pare-bottes doit être surmonté d’un voligeage protégeant des montants de charpente. Les règles de sécurité imposent aussi la présence de deux portes ouvrant vers l’extérieur, facile à manœuvrer incitant leur fermeture surtout lors des reprises. L’une d’elle doit permettre l’entrée de camions et d’engins TP pour l’entretien du sol du manège (au moins 4 mètres de haut et 3 mètres de largeur libre; l’idéal est 4 x 4 m). L’autre porte destinée à l’entrée des cavaliers montés mesure 2 x 3 m, elle est placée en fonction de la situation des écuries, si possible près d’un angle du manège.

La carrière

La carrière est dotée d’une couche de travail pas trop dure pour réduire les conséquences en cas de chute. Pour cela, vous pouvez utiliser de la fibre et des dalles de stabilisation. Elle doit être clôturée par une lisse continue à hauteur appropriée. Vous retrouverez également les nombreux modèles de barrières de carrière d’Horse Stop® répondant aux conseils donnés par les Haras nationaux sur le site internet : www.horse-stop.com . Pour plus de renseignement, veuillez aussi consulter la HORS’NEWS n°2 – Décembre 2012.

Les petits poneys peuvent avoir l’idée de passer sous une lisse conçue pour les chevaux.

LA SÉCURITÉ DE L’ENTOURAGE ET DES VISITEURS

La clôture

Il est impératif de clôturer votre propriété convenablement pour deux raisons. Tout d’abord pour vous protéger des intrusions indésirables. Deuxièmement pour prévenir que l’un de vos chevaux s’échappe et puise causer un accident (votre responsabilité serait alors engagée).

La circulation

Nous vous conseillons un plan de circulation pour séparer le déplacement des chevaux de celui des véhicules. Veillez également à situer le stationnement des véhicules à l’entrée de votre centre équestre. N’oubliez pas aussi l’accès pompiers.

Le stockage de fourrage et la sécurité incendie

En raison des risques d’incendie, il est déconseillé de stocker le fourrage ou la paille dessus ou proche de l’écurie comme autrefois. Nous vous conseillons donc un stockage séparé. Une alternative intéressante est le tunnel de stockage.
Lorsque le terrain ne permet pas une désolidarisation des locaux à risques, il importe que le fourrage stocké au sol (local risque important) soit séparé des autres locaux par une paroi coupe- feu 2 H et une porte coupe- feu 1 H (avec ferme-porte automatique). Ils ne doivent pas communiquer directement avec les locaux accessibles au public. Si le hangar à fourrage se trouve en extrémité d’écurie, la structure du hangar doit être stable au feu 2 heures et la porte coupe-feu 1 heure. Elle est munie d’un ferme porte automatique avec une disposition des sorties telle que l’issue des chevaux ne puisse pas être coupée ou obstruée de fumée en cas d’incendie.
Dans les locaux à risque important il est nécessaire que l’incendie qui se déclare notamment en dehors des périodes d’activité (nuit, le weekend) soit détecté et que l’alerte soit donnée. Pour cela la mise en œuvre d’une détection incendie comprenant des détecteurs de fumée couplés à une alarme/téléphone le cas échéant est souhaitable. Éventuellement des sondes thermiques peuvent être installées. Il est souhaitable d’éviter le stockage de fourrage tampon dans les couloirs d’écuries. L’expérience montre que les incendies les plus fréquents sont causés par les cigarettes ou une défaillance des circuits électriques. Faites donc respecter l’interdiction de fumer dans vos locaux. Luttez également contre les rongeurs qui prospèrent dans les hangars à fourrage ou les greniers. Ces derniers sont susceptibles de s’attaquer aux circuits électriques vétustes. Faites également vérifier régulièrement vos installations électriques.
D’une manière plus générale, lors de toutes constructions veuillez utiliser des matériaux conformes aux règlementations incendie pour éviter tout remplacement après la visite de la Commission de Sécurité. Pensez aussi à prévoir l’évacuation des animaux avec un minimum de deux sorties extérieures. Sachant qu’un cheval doit être sorti individuellement : plus il y a de sorties, plus l’évacuation sera facile !

LA SÉCURITÉ DU CHEVAL ET DU PERSONNEL

Les boxes

Nous vous conseillons quelques points à respecter impérativement pour la sécurité de votre cheval en box.
La partie basse doit être pleine et suffisamment solide pour résister aux coups de sabots. La partie haute est souvent barreaudée (le barreaudage horizontal est proscrit). Celui-ci doit être suffisamment resserré pour qu’un cheval ne puisse se coincer un sabot.

Veillez à ce qu’il n’y ait point de partie proéminente ou saillante, de linteau trop bas ou de sol glissant pouvant entraîner des chutes et des blessures. Protégez également les alimentations électriques contre les dents des chevaux.

La porte de box doit avoir une largeur minimum de 120 cm et de 130 cm pour les box étalons. La hauteur maximum entre le sol et la bas de porte est de 2,5 cm. La porte doit obligatoirement s’ouvrir à l’extérieur et se rabattre complétement pour permettre une évacuation rapide et sans entrave. La fermeture doit être solide et astucieuse pour empêcher que les chevaux ne puissent l’ouvrir ! On doit aussi pouvoir l’ouvrir de l’intérieur si nécessaire. Les équipements de box doivent être en matériaux incassables pour éviter toute blessure. Certains râteliers galva posés en partie haute du box sont la cause d’accident.

L’éclairage

Prévoyez un éclairage extérieur pour le stationnement des vans (plus sûre lorsqu’on embarque des chevaux la nuit) et de la fumière (en hiver les boxes sont vidés avant le lever du soleil). L’éclairage de sécurité doit permettre d’évacuer sûrement et aisément le public en cas de coupure. Par principe l’éclairage de sécurité est alimenté par une source autonome indépendante. Le règlement distingue deux types d’éclairage: l’éclairage de balisage et l’éclairage d’ambiance. Le premier guide le public vers les issues. Des foyers lumineux signalent les obstacles et les changements de direction. Le second permet de reconnaître les obstacles gênant l’accès aux issues de sortie ou secours, il doit être uniforme et il est obligatoire pour les locaux où l’effectif du public peut atteindre 100 personnes. Les éclairages de sécurité obligatoires dépendent du type d’établissement et de la catégorie, c’est -à-dire des risques attachés à l’établissement et à l’effectif du public qu’il est susceptible d’accueillir. Dans la plupart des centres équestres, la solution de blocs autonomes est acceptée.

En lien

0aucun commentaire

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un Commentaire